Bienvenue, c'est la rentrée rosicrucienne !!

Nous sommes ravis de vous accueillir toujours plus nombreux ! Les cours reprennent avec force et vigueur, le bulletin retrouve son rythme mensuel, notre salle rue Pascal réouvre ses portes pour nos deux réunions mensuelles, les travaux de restauration de notre immeuble se poursuivent, notre Webinar se transforme à nouveau.  Nous vous proposons en cette rentrée de faire évoluer le format de nos réunions d'étudiants ouvertes à toutes et tous chaque 3ème samedi du mois. Ce rendez-vous s'articulera pour cette année autour d'un thème tiré du recueil "Les Lettres aux Etudiants", puis la présentation d'un des fondamentaux de nos Enseignements rosicruciens, et enfin, une séance de questions / réponses ou temps libre laissé à la discrétion de chacun des participants. Nous vous souhaitons le meilleur en cette lumineuse rentrée spirituelle !

La Nuit Privée d'Etoiles suivie de La Paix Monastique

De nationalité franco-américaine, né en 1915 dans les Pyrénées-Orientales, Thomas Merton a influencé toute la génération d'après-guerre aux États-Unis par ses écrits spirituels et ses prises de position humanistes. Dans La Nuit privée d'étoiles, « Confessions » d'un Augustin moderne et livre culte depuis un demi-siècle, il nous fait partager son parcours spirituel : depuis sa jeunesse effervescente entre boîtes de jazz et militantisme politique et qui s'achève en « descente aux enfers », jusqu'à sa prise de robe dans un monastère trappiste du Kentucky. « Le chemin sera difficile, étroit, sinueux, mais au bout ce sera un éblouissement solaire et un bonheur quotidien. Belle leçon de persévérance ! » nous dit Geneviève, candidate du Centre de Paris. La Paix monastique est une réflexion profonde sur l'actualité de la parole de Jérémie : « Ils ont crié « Paix, paix », et il n'y a pas de paix ». Au-delà de la vie monacale, il nous invite à découvrir la part d'éternité dans l'« homme nouveau », et nous montre que « vivre avec les pauvres de son temps » est le seul chemin vers la paix véritable.  

Notre Webinar rosicrucien se transforme à nouveau !

Nos Enseignements frappent plus que jamais à votre porte ! Notre rendez-vous se transforme à nouveau pour vous permettre de nous rejoindre de plus en plus nombreux. Le Webinar du Centre de Paris est grandement apprécié et nous vous remercions de tous vos retours et remerciements. A la demande de certains d'entre vous, nous allons faire évoluer notre rendez-vous pour que celles et ceux qui ne peuvent se rendre disponibles les jeudis puissent aussi nous rejoindre. Pour rappel, nos causeries sont accessibles à toute personne dotée d'une simple connexion internet depuis son ordinateur, sa tablette ou même son smartphone. Le Centre rosicrucien de Paris propose ainsi de s'ouvrir à toute la francophonie pour plus de rencontres et d'échanges autour de nos Enseignements. Ce rendez-vous continuera d'être ouvert à toutes et tous, sur incription préalable, aux dates prévues à notre calendrier de 18h00 à 19h30.

La Séquence du Spectateur : "Le Village"

A170202SequenceDuSpectateurLeVillageCentreDeParisRose-CroixPour notre premier numéro de cette rubrique, au titre évocateur pour les plus anciens d'entre nous, porte sur le film "Le Village".

Le Village est un film fantastique américain réalisé par M. Night Shyamalan, sorti en 2004, avec Joaquin Phoenix et Bryce Dallas Howard.

Synopsis : une modeste communauté isolée et vivant en autarcie fait l'expérience d'une terrifiante certitude que des créatures dangereuses peuplent les bois entourant son village : « Ceux dont on ne parle pas ».

Une force maléfique apparaît si menaçante que personne n'ose pénétrer dans les bois qui marquent la frontière entre le territoire A170202SequenceDuSpectateurLeVillage2CentreDeParisRose-Croixdes villageois et celui de créatures ; qu'un accord tacite de non-violation des frontières lie. Afin d'éviter tout contact avec les créatures, la couleur rouge est bannie du village car elle est censée attirer les créatures, tandis que le Jaune qui protège les villageois de ces dernières est omniprésent.

Malgré la décision prise par les anciens du village de ne jamais retourner dans les grandes villes, le jeune Lucius Hunt, un garçon réservé mais déterminé, forme le projet de s'y rendre pour en ramener des médicaments. Mais quand son ami Noah, un jeune autiste, tente de l'assassiner, c'est à Ivy Walker, une jeune femme aveugle éperdument amoureuse de Lucius avec qui elle devait se marier, que revient cette mission dangereuse : chercher les remèdes nécessaires pour le soigner en traversant les bois interdits. Mais elle est bien loin de se douter de ce qui l'attend hors de ces bois.

Si ce film a retenu notre attention, c'est qu'il présente sous des abords trompeurs se voulant effrayants, l'ensemble des ingrédients d'une allégorie des vérités spirituelles.

Pour celles et sont qui auront l'occasion de voir ou de revoir ce film, nous vous invitons à nous faire part des différents symboles que vous aurez perçus et de nous en faire profiter via notre forum et sa catégorie "Loisirs".

Bon film !

Abécédaire

Actualités

Du nouveau pour vous toutes et tous du côté de notre webinar rosicruciens ! Notre rendez-vous se transforme à nouveau pour vous permettre de nous rejoindre de plus en plus nombreux...

Lire la suite

Si j’ai voulu vous parler du plaisir, du bonheur et de la joie, c’est parce que ce thème est bel et bien au cœur de l’actualité. Je fais référence aux terribles...

Lire la suite

Citations

Les Lecteurs sont des voyageurs ; ils circulent sur les terres d’autrui (Michel de CERTEAU - 1925-1986).

La prière est une incantation magique, mais à moins que votre vie ne soit une prière, vous n’obtiendrez jamais la réponse (Max Heindel).

Chacun de nous, quoique lié par son hier, est libre quant à son demain (Max Heindel).

Tous les Arts sont comme des miroirs où l’homme connaît et reconnaît quelque chose de lui-même qu’il ignorait (ALAIN dit Émile CHARTIER - 1868-1951).

Pourquoi Dieu a-t-il fait l’homme jardinier ? C’est par ce qu’il savait qu’au jardin la moitié du travail se fait à genoux (Rudyard Kipling - 1865/1936).

Qu’est-ce que l’idéal ? C’est l’épanouissement de l’Ame humaine. Qu’est-ce que l’Ame humaine ? C’est la plus haute fleur de la nature (Jean JAURÈS - 1859-1914).

Un peu de connaissance incline les hommes à l’athéisme, mais la grandeur de la connaissance ramène leur esprit à Dieu (Lord Bacon).

La faculté de supporter les critiques avec une parfaite égalité d’esprit, et d’en faire son profit, indique le degré de croissance de l’âme (Max Heindel).

Les Maux du corps sont les mots de l'âme, ainsi on ne doit pas chercher à guérir le corps sans chercher à guérir l'âme (Platon).

Une hirondelle ne fait pas le printemps ; un seul acte moral ne fait pas la Vertu (Aristote - 384/322 av. J-C.).